Les opérations des esprits des morts

Créé par le 02 nov 2011 | Dans : Non classé

Le règne spirituel est plein de mystères. La bible nous en parle ou nous en donne des indices tantôt d’une manière, tantôt d’une autre. Ce sont des mystères qui nous entourent, dans lesquels nous baignons souvent et que nous ne savons pas toujours identifiés ou discernés. 

Par l’amour de Jésus de notre sauveur et le concours de l’Esprit de la vérité, nous voulons parler du mystère des esprits réveillés. 

Quel coeur as-tu?

Créé par le 30 sept 2011 | Dans : Croissance spirituelle

 

 

Voilà une question qui a l’air banal, mais qui dans le fond cache de grands mystères sur le cœur de l’homme. La bible dit bien : « le cœur de chacun est un abîme. » Psaumes 64 : 7 Par ce message, je vous invite bien-aimés à la découverte de ce grand abîme pour qu’à la fin, chacun fasse son diagnostic et soit capable de répondre en toute honnêteté à la question posée : 

Quel cœur as-tu ? 

 

                        I.        A savoir sur le cœur 

Nous voulons ici aborder quelques vérités fondamentales à connaître sur le cœur. « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira », dit la bible. Ces vérités essentielles nous apporteront certainement un plus dans notre marche avec Jésus et nous aideront à mieux gérer nos cœurs. 

Que Jéhovah nous visite, au nom de Jésus ! 

 

1.    Les pensées de l’homme viennent du cœur. Il est écrit : « Ils méditent des crimes: Nous voici prêts, le plan est conçu! La pensée intime, le cœur de chacun est un abîme. » Psaumes 64 : 7, «L’Eternel sentit une odeur agréable, et l’Eternel dit en son cœur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. »Genèse 8 : 21 L’état de tes pensées est l’état de ton cœur. Quel cœur as-tu ? Quelles pensées as-tu souvent ? 

 

2.    Le cœur parle. Il est écrit : « Abraham tomba sur sa face; il rit, et dit en son cœur: Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle? » Genèse 17 : 17, « Avant que j’eusse fini de parler en mon cœur, voici, Rebecca est sortie, sa cruche sur l’épaule; elle est descendue à la source, et a puisé. Je lui ai dit: Donne-moi à boire, je te prie. » Genèse 24 : 45 Il faut apprendre à connaître la voix de son cœur pour ne pas la confondre avec la voix de Dieu ou de sa Satan. Beaucoup ont écouté la voix de leurs cœurs et ont dit que Dieu leur a parlé. Aujourd’hui ils se retrouvent dans bien de confusions et de frustrations pour avoir suivi la voix ou les penchants de leurs cœurs. La voix du cœur n’est pas toujours en harmonie avec la voix de Dieu, car le cœur de l’homme est ce qu’il est. Jésus nous a appris que la bouche n’est en fait que le prophète ou le porte-parole du cœur. C’est poussé par le cœur ou sous l’inspiration du cœur que la bouche parle : « Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. » Matthieu 12 : 34 Ce qui sort de ta bouche révèle l’état de ton cœur. 

 

3.     Le cœur de l’homme peut se fortifier ou s’affaiblir : « J’irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur; après quoi, vous continuerez votre route; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Ils répondirent: Fais comme tu l’as dit. » Genèse 18 : 5 Dans les moments difficiles de la vie notamment, le cœur de l’homme a besoin d’être fortifié. 

 

4.    Le cœur est l’usine de nos œuvres. Tout ce qu’un homme fait ou veut faire, ne vient pas du néant. Qu’il le réalise ou non, cela a été conçu dans son cœur : «Car c‘est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. » Matthieu 15:19 Tout ce qu’un humain fait, son cœur est impliqué dedans. L’homme agit toujours avec son cœur. 

 

5.    Le cœur écoute : « Son cœur s’attacha à Dina, fille de Jacob; il aima la jeune fille, et sut parler à son cœur. » Genèse 34 : 3, « Soyez donc sans crainte; je vous entretiendrai, vous et vos enfants. Et il les consola, en parlant à leur cœur. » Genèse  50 : 21 C’est avec les oreilles de son cœur qu’il faut écouter la parole de Dieu. C’est ainsi que le cœur est touché par la parole de Dieu. Celui qui écoute l’évangile ou la parole avec ses oreilles externes ou visibles, est souvent insensible à l’évangile qui, finalement, ne produit rien dans son cœur. 

 

6.    La foi réside dans le cœur. « Ils lui dirent: Joseph vit encore, et même c’est lui qui gouverne tout le pays d’Egypte. Mais le cœur de Jacob resta froid, parce qu’il ne les croyait pas. » Genèse 45 : 26 Un cœur sans foi est froid. La vie du cœur est dans sa foi. Un cœur sans foi est mort. La bible nous dit que Jésus est le consommateur de la foi, la foi est sa nourriture. Jésus habite donc dans les cœurs où il peut trouver sa nourriture : « en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi » Ephésiens 3:17  Vous réalisez comment les trois (Christ, le cœur et la foi) sont liés. La foi est l’anneau d’alliance entre Jésus et le cœur de quelqu’un. Un cœur sans foi n’est pas marié à Jésus. 

 

7.    Le cœur de quelqu’un peut être changé. Il est écrit : «Dès que Saül eut tourné le dos pour se séparer de Samuel, Dieu lui donna un autre cœur, et tous ces signes s’accomplirent le même jour. » 1 Samuel 10 : 9 Il n’y a pas que Dieu qui change les cœurs, le diable aussi peut changer le cœur de quelqu’un. Beaucoup n’ont plus leur cœur d’origine. Où Saül avait-il eu ce cœur ancien que Dieu était obligé de changer ? L’ancien cœur de Saül n’avait pas plu à Dieu. Il y a des gens que Dieu doit changer de cœur pour qu’ils croient à l’évangile et le servent. 

 

8.    Le cœur est le siège des sentiments. « Alors la colère de l’Eternel s’enflamma contre Moïse, et il dit: N’y a t-il pas ton frère Aaron, le Lévite? Je sais qu’il parlera facilement. Le voici lui-même, qui vient au-devant de toi; et, quand il te verra, il se réjouira dans son cœur. » Exode 4 : 14 La joie est un sentiment qui naît du cœur. Le cœur est la source des sentiments. Toute déception sentimentale affecte le cœur de l’homme. Arrêtez de blaguer avec les sentiments des gens, vous leur causez ainsi un grand dommage. Vous portez carrément atteinte à leur vie. 

 

9.    L’argent est le mors du cœur. Le mors est la corde par laquelle un cavalier dirige un cheval. Jésus dit : « Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » Matthieu 6:21  Méditez bien cette phrase, Jésus n’a pas dit : « Là où est ton cœur, là aussi sera ton trésor » mais plutôt « là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur ». L’argent attire le cœur de l’homme. L’argent influence le cœur de l’homme. L’argent « envoûte » le cœur de l’homme. Si tu es réellement à Jésus, quelle est ta position vis-à-vis de la dîme ? Je suis désolé, quiconque  ne paie pas sa dîme, ne sait pas donner à Dieu, n’est pas encore né de nouveau ; la semence de Dieu n’est pas encore en lui. Un cœur converti et une poche non convertie ne vont jamais ensemble, c’est de l’hypocrisie. 

 

10. Le cœur prend des coups. « Mais le matin, l’ivresse de Nabal s’étant dissipée, sa femme lui raconta ce qui s’était passé. Le cœur de Nabal reçut un coup mortel, et devint comme une pierre. » 1 Samuel 25 : 37, « si un homme, si tout ton peuple d’Israël fait entendre des prières et des supplications, et que chacun reconnaisse la plaie de son cœur et étende les mains vers cette maison » 1 Rois 8 : 38 Beaucoup de gens ont des blessures dans leurs cœurs. Leurs cœurs ont pris des coups. Il faut savoir veiller sur son cœur et le protéger car certains coups de la vie sont mortels. Nabal avait reçu un coup venant de Dieu. Beaucoup par contre reçoivent des coups venant du diable. 

 

11. Le cœur est corruptible. «   Absalom agissait ainsi à l’égard de tous ceux d’Israël, qui se rendaient vers le roi pour demander justice. Et Absalom gagnait le cœur des gens d’Israël. » 2 Samuel 15 : 6 Le cœur est corruptible, le cœur peut être séduit, le cœur peut être conquis. L’amour ne naît jamais simultanément dans deux cœurs, il naît dans un cœur et contamine ou gagne le cœur de l’autre. Tous ceux qui ont déjà passé l’épreuve du mariage, ont sûrement été emmené à conquérir ou gagner le cœur de l’être aimé pour que leur rêve soit réalité. Jeune fille, fais attention car il y a des choses que les hommes font simplement pour gagner ton cœur. Ne livre pas ton cœur à n’importe qui, ne fais pas manipuler ton cœur par n’importe qui. 

 

12. Le cœur peut porter des marques. « Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision, c’est celle du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. » Romains 2 : 29  La circoncision était une marque d’alliance que le juif devait porter sur son corps. Aujourd’hui, la circoncision est une marque que nous devons porter dans le cœur comme signe de notre alliance avec Jésus et de notre appartenance à lui. Elle n’est plus physique, elle est opérée par le Saint-Esprit : « lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. » 2 Corinthiens 1 : 22 Quelles marques porte ton cœur ? Beaucoup de cœurs vendus à Satan portent des marques maléfiques. De tels cœurs ont une cruauté, une haine implacable, dénudés de toute pitié ou  miséricorde 

 

13. Le cœur peut être partagé. « Car l’Eternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui. Tu as agi en insensé dans cette affaire, car dès à présent tu auras des guerres. » 2 Chroniques 16 : 9 Quelle merveilleuse promesse ! Dieu soutient ceux qui ont le cœur tout entier à lui, à 100% à lui. Bien-aimés, c’est ici la grosse maladie de notre temps. Les gens veulent un évangile de demi-mesures. Un pas chez Dieu, un pas dans le monde ! Un peu de vérité, un peu de mensonge ! Un temps fidèle, un temps fornicateur ! Saint au CONGO, impudique en France ! Lion à la maison, agneau dehors ! Chrétien dimanche, païen le lundi ! Evangéliste dans l’église, homme civilisé au bureau ! Le matin à l’église, le soir chez les féticheurs ! « Son cœur grandit dans les voies de l’Eternel, et il fit encore disparaître de Juda les hauts lieux et les idoles. » 2 Chroniques 17 : 6. Josaphat avait un cœur partagé comme beaucoup d’entre nous, il avait commencé à traiter son cœur et finalement son cœur avait commencé à grandir dans les voies de Dieu. Nos cœurs ont besoin de grandir dans les voies de Dieu, de l’état où ils sont, ils doivent tendre vers la totalité pour être donc entièrement à Dieu. Si ton cœur est encore à 15% à Dieu, il a besoin de grandir pour atteindre les 100% à Dieu. Tout cœur partagé n’est pas agréable à Dieu. « Amasia devint roi à l’âge de vingt-cinq ans, et il régna vingt-neuf ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Joaddan, de Jérusalem. Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, mais avec un cœur qui n’était pas entièrement dévoué. » 2 Chroniques 25 : 1-2 Beaucoup servent Dieu mais avec un cœur partagé. Ils font de bonnes choses, sans pourtant que leurs cœurs ne soient à 100% à Dieu. Ils luttent encore avec Dieu sur quelque chose. Il y a encore un quartier de leur cœur où la rébellion réside, où Dieu n’a pas de contrôle. Sur quel point, ton cœur ne veut pas encore se soumettre à la parole de Dieu ? Sur quel point de l’évangile, ton cœur conteste : « Cette parole est dure » ? C’est là ton problème. Le royaume de Dieu a besoin de s’étendre jusqu’à ce point-là. 

 

14. Le cœur peut être malade. « Un espoir différé rend le cœur malade, Mais un désir accompli est un arbre de vie. » Proverbes 13 : 12 Les maladies du cœur, je parle des maladies spirituelles, sont nombreuses et ont plusieurs noms. Un cœur qui a de l’amertume, est malade. Un cœur plein de rancune est malade. D’autres cœurs par contre sont même des cimetières : « Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. » 1 Jean 3:15 Toute personne que tu hais dans ton cœur, que tu ne veux plus jamais voir ou croiser sur ton chemin, est déjà morte dans ton cœur et enterré. Pourquoi as-tu fait de ton cœur un cimetière pour enterrer des gens ? 

 

15. Dieu parle dans nos cœurs. « Mon Dieu me mit au cœur d’assembler les grands, les magistrats et le peuple, pour en faire le dénombrement. Je trouvai un registre généalogique de ceux qui étaient montés les premiers, et j’y vis écrit ce qui suit. » Néhémie 7 : 5 C’est dans nos cœurs que Dieu imprime sa pensée, sa parole ou sa volonté pour nous. Le cœur de l’homme est un champ de bataille, car l’ennemi aussi vient souffler ses paroles dans nos cœurs et sème ainsi la confusion avec la voix de Dieu. C’est ainsi que beaucoup de gens ont pris l’habitude de dire ( je fais une traduction directe de ce qui se dit dans nos langues africaines) : « Il y a un cœur qui disait : « fais » et l’autre cœur disait : « ne fais pas ». Non pas qu’il y ait réellement deux cœurs, mais c’est la guerre entre la voix de Dieu et la voix du diable dans les cœurs des fils des hommes. Personne n’est exempt de cette guerre ; David avait bien été poussé par le diable à faire le recensement : « Satan se leva contre Israël, et il excita David à faire le dénombrement d’Israël. » 1 Chroniques 21:1  Prenez garde à vous, discernez toujours. 

 

                      II.        La position de ton cœur 

 Biologiquement, le cœur de l’homme se trouve du côté gauche, juste en dessous du sein gauche. Et chacun peut le réaliser en posant simplement sa main sous le sein gauche pour sentir les battements de son cœur. 

Spirituellement, il n’en est pas ainsi. Voilà pourquoi quand on parle du cœur, nous ne faisons pas allusion au cœur physique. Le cœur spirituel n’est pas le cœur physique. 

La bible nous enseigne par contre : « Le cœur du sage est à sa droite, et le cœur de l’insensé à sa gauche. » Ecclésiaste 10 : 2 Il y en a donc qui ont des cœurs à droite et d’autres des cœurs à gauche. Il est clair que tous ceux qui ont le cœur à gauche, sont malades, quelque chose ne va pas vraiment dans leurs vies. On peut aussi réaliser qu’en temps normal, le cœur du Chrétien est à droite et le cœur du païen est à gauche. La position normale du cœur spirituel est donc la droite. 

Quelle est la position de ton cœur ? Comment le savoir ? 

Je crois que si l’ecclésiaste nous parle d’un cœur positionné à gauche, c’est du fait de l’image souvent associée à la main gauche. La main gauche est le symbole de la faiblesse, de la saleté et de ce qui est accessoire. Voilà pourquoi la bible ne nous présente jamais l’image de la main gauche de Dieu. Elle parle toujours de sa droite triomphante. Pour revenir au cœur, un cœur à gauche se reconnaît par sa faiblesse devant la tentation, l’incapacité à résister au mal. Quand le cœur de quelqu’un est à gauche, c’est la chair qui le dirige. Quand le cœur est à gauche, il est souvent vaincu par le péché. Un cœur à gauche est un cœur sale, un cœur impur. Un cœur pur est toujours à droite. La vie que tu mènes, te révèle où est positionné ton cœur. Un cœur à gauche a une conscience morte, il ne peut jamais battre quand il fait le mal alors que celui de David battait pour avoir seulement coupé le pan de la robe de Saül qui pourtant venait lui-même le provoquer. Ô quel cœur David avait ! Comment fais-tu pour bercer longtemps ce péché qui te tue tranquillement ? Comment fais-tu pour tenir secret un si grand péché et vivre en paix? Ton cœur est à gauche. Beaucoup sont en train de couver des œufs de vipère avec leurs mignons péchés secrets dans leurs vies et leurs cœurs. Que Dieu vous délivre avant que ces œufs ne puissent s’éclore ! Un cœur à gauche est acquis à la cause de Satan. Tout cœur partagé est encore à gauche. Où est ton cœur ? 

Dieu réclame ton cœur, il le veut entièrement à droite. A droite, c’est là que Dieu met les brebis et à gauche les boucs (Matthieu 25 : 33). Les cœurs à droite sont dociles, ils connaissent la voix de Dieu et lui obéissent. Les cœurs à gauche murmurent sans cesse contre la parole de Dieu, veulent falsifier les écritures, cherchent un évangile agréable aux oreilles, refusent la vérité, raisonnent toujours et veulent vivre rempli du monde. Un cœur à gauche est un cœur mondain. 

Que Dieu nous aide et nous délivre, au nom glorieux de Jésus-Christ notre seigneur. Amen !!! 

 

                     III.        Les états du cœur 

En physique, on parle des états de la matière. C’est un peu dans ce sens que nous voulons parler des états du cœur. Que nous dit la bible dans ce contexte ? 

Il est écrit : «Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. » Ezéchiel 36 : 26-27 Il y a donc deux états de cœur : le cœur de pierre et le cœur de chair. Ou il est de pierre, ou il est de chair. Le mélange n’est apparemment pas possible. Où tu as un cœur de chair, ou tu as un cœur de pierre. 

Le cœur de pierre se comporte exactement comme une pierre : très insensible. Tous les dimanches, on a beau prêcher que la fornication gaspille les destinées et conduit en enfer, les impudiques ne cessent pourtant pas de se multiplier dans l’église. Beaucoup de « frères » emmènent même leurs compagnons de péché à l’église comme l’avait fait cet israélite : «  Et voici, un homme des enfants d’Israël vint et amena vers ses frères une Madianite, sous les yeux de Moïse et sous les yeux de toute l’assemblée des enfants d’Israël, tandis qu’ils pleuraient à l’entrée de la tente d’assignation. A cette vue, Phinées, fils d’Eléazar, fils du sacrificateur Aaron, se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance, dans sa main.  Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël. » Nombres 25 : 6-8 Aujourd’hui encore la plaie qui frappe l’église est très grande et ne cesse de s’approfondir à cause de l’impudicité qui est entrée dans l’église, dévastant toutes les couches (pasteurs, anciens, diacres, protocoles, chantres, jeunes, vieux, etc.). Où sont les Phinées qui peuvent arrêter la plaie ? Ce juif est entré avec sa compagne de péché dans l’assemblée devant Moïse, les dirigeants et tout le peuple. Aujourd’hui aussi, les gens viennent même présenter aux serviteurs de Dieu leurs compagnons de fornication et la chose est établie très officiellement et solennellement que la sœur X ou un tel est la compagne de Y. Et plus personne ne leur fera plus de la peine. Les cœurs de pierre sont en train de pervertir horriblement les voies de Dieu. Comment peut-on officialiser l’impudicité dans l’église ? Comment les impudiques défient l’évangile et bravent même l’autorité des responsables de l’église ? Il y a une plaie grave ! Que Dieu nous aide, au nom de Jésus ! 

Un cœur de pierre refuse de pardonner aux autres. « Alors Pierre s’approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi? Sera-ce jusqu’à sept fois? Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. C’est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs. Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents. Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que la dette fût acquittée. Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. Emu de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. Après qu’il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l’étranglait, en disant: Paie ce que tu me dois. Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai. Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il eût payé ce qu’il devait. Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit: Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié; ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi? Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur. » Matthieu 18 : 21-35 Quiconque refuse de pardonner, se condamne lui-même. Reconnais-tu que Dieu a pardonné tous tes péchés ? Et alors, pourquoi à ton tour tu as juré ne jamais pardonner tel ou tel acte qui a été commis contre toi ? Si Dieu peut tout te pardonner, c’est sûr que tu dois également tout pardonner aux autres. Quiconque ne pardonne pas, se crée lui-même des problèmes avec Dieu. Le refus de pardonner détruit ta communion avec Dieu et te fait même plus de mal qu’à celui que tu refuses le pardon. 

Un cœur de pierre est insensible à la douleur des autres, aux problèmes des autres ou à la condition des autres. Un cœur de pierre n’a pas d’amour pour le prochain. Un cœur de pierre n’intercède pas pour les autres. Un cœur de pierre se réjouit de la chute des autres au lieu d’en être attristé. Un cœur de pierre ne sait pas donner, il ne connaît pas la miséricorde ni la compassion. Un cœur de pierre est moqueur. 

Un cœur de pierre a besoin d’être brisé. Un cœur de pierre doit être absolument brisé sinon il vous conduit à la mort. Un cœur de pierre est un cœur mort. Il ne fait couler que la mort. 

Un cœur de chair est un cœur qui peut être circoncis. Il est sensible à la voix de Dieu et aux besoins des autres. Un cœur de chair est un cœur vivant. Un cœur qui remplit bien sa fonction. Parlons un peu du rôle du cœur. Biologiquement, le cœur est composé de deux parties : le cœur droit et le cœur gauche. Le cœur droit reçoit le sang sale et le purifie. Le cœur gauche reçoit alors le sang propre et le pompe dans le corps. Quand on en vient au spirituel, il est connu de tous que le sang, c’est la vie et que l’âme de l’homme est dans son sang. Le cœur joue un rôle purificateur de l’être humain. Voilà pourquoi si ton cœur est impur, c’est tout ton être qui est aussi impur et malade. 

 

 

                    IV.        Les cœurs d’animaux 

Il est clair au moins que biologiquement, les animaux ont des cœurs. Spirituellement aussi, les animaux ont des cœurs. Le point que nous voulons traiter ici est qu’il y a aussi des hommes qui ont des cœurs des animaux. C’est de ce mystère que nous voulons parler. Ce n’est pas une invention de ma part, mais une réalité biblique : « Son cœur d’homme lui sera ôté, et un cœur de bête lui sera donné; et sept temps passeront sur lui. » Daniel 4 : 16 C’est une opération chirurgicale spirituelle qui s’était produite. Les anges chirurgiens de Dieu lui avaient enlevé le cœur d’homme et remplacé un cœur d’animal. Quelles sont alors les conséquences d’une telle opération ? «On te chassera du milieu des hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des champs, et l’on te donnera comme aux bœufs de l’herbe à manger; tu seras trempé de la rosée du ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu’à ce que tu saches que le Très-Haut domine sur le règne des hommes et qu’il le donne à qui il lui plaît. » Daniel 4 : 25 Avec un cœur de bête, il pouvait désormais manger ce que les bêtes mangent et vivre parmi les animaux. Pour faire ce qu’un animal fait, il faut avoir un cœur de bête. Beaucoup de gens sont très impudiques comme des chiens, une impudicité sans frontière, ils ont des cœurs de chien.          Là encore, je n’invente rien. La bible dit : « Alors le plus vaillant, eût-il un cœur de lion, sera saisi d’épouvante; car tout Israël sait que ton père est un héros et qu’il a des braves avec lui. » 2 Samuel 17 : 10 La bravoure ou le courage du lion vient de son cœur. Le caractère de quelqu’un émane de son cœur. Si le cœur de lion existe, c’est sûr que le cœur de chien existe, le cœur de cabri existe, le cœur de chat existe, le cœur de coq existe…La gloutonnerie émane d’un cœur de cochon. L’enfant prodigue vivait parmi les cochons et était prêt à manger la nourriture des cochons, il avait déjà un cœur de cochon. 

Loin de Dieu, on finit par métamorphoser son cœur. L’homme a été créé à la ressemblance de Dieu. Un cœur d’homme trouve donc du plaisir à vivre prêt de Dieu et manger la nourriture de Dieu. Aucun animal n’a été créé à la ressemblance de Dieu pour désirer sa présence, il peut le louer mais pas être prêt de lui. Le cœur d’animal est bien en paix loin de Dieu. Quand quelqu’un s’éloigne de Dieu, comprenez que c’est un cœur d’animal qu’il cherche pour devenir donc un homme animal livré à toute sorte d’animosités. 

Quel cœur as-tu ? Comprenez-vous maintenant cette question ? 

Que Jéhovah nous aide, au nom de Jésus-Christ. Amen ! 

 

 

                      V.        Cultiver son cœur 

« Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. Une autre partie tomba sur le roc: quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité. Une autre partie tomba au milieu des épines: les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre: quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix: Que celui qui a des oreilles pour entendre entende! Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit: Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point. Voici ce que signifie cette parabole: La semence, c’est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, la reçoivent avec joie; mais ils n’ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation. Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance. Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase, ou ne la met sous un lit; mais il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière. Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour. Prenez  donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il croit avoir. » Luc 8 :5-18 

Dans cette parabole, il ressort clairement que le cœur est comme une terre, donc il faut le cultiver. Cette parabole nous révèle aussi que la semence qu’il faut cultiver dans nos cœurs est la parole de Dieu. Bien-aimés, nourris ton cœur de la parole, tu ne le regretteras pas. Beaucoup ont nourri leurs cœurs des poèmes et des paroles d’amour, mais ont fini par récolter des déceptions. Ce dont tu nourris ton cœur, portera des fruits dans ta vie, c’est la loi de la semence et de la récolte. Beaucoup ont nourri leurs cœurs des chansons mondaines, croyant y trouver la consolation à leurs déceptions amoureuses, ils récoltent des maris de nuit et des femmes de nuit. Ils tissent des alliances avec des esprits des eaux. 

Cette parabole nous apprend clairement que la bonne semence a besoin d’être semée, il faut donc un prix à payer pour cela. Les épines par contre poussent seules. Bien-aimés dans le seigneur, le bien on le cultive, par contre le mal est inné en nous à cause de notre nature adamique. L’impudicité ne s’apprend presque pas, elle est en nous. Mentir ne s’apprend pas, mais dire la vérité si, c’est même un prix à payer. Quiconque ne cultive pas son cœur a décidé de laisser ou de coopérer avec le mal qui est enfoui en lui. Si vous ne cultivez pas votre cœur, alors ce sont les épines qui y pousseront tranquillement. Toute terre inculte produit souvent sinon toujours de la mauvaise herbe.   

Cette parabole nous apprend aussi que chacun de nous est un agriculteur. Jour après jour, l’agriculteur entretient ses plantes, car il ne suffit pas seulement de semer pour récolter ce qu’on espère, il faut chaque jour enlever la mauvaise herbe qui pousse tout autour étouffant la bonne semence. Nuit et jour, il faut se sanctifier, purifier son cœur et donc sa vie. Nuit et jour, on a besoin de délivrance comme Jésus nous l’a appris dans la prière quotidienne : « Délivre-nous du mal ». Sans une sanctification quotidienne et une délivrance permanente, la semence dans nos cœurs sera étouffée, ne croîtra pas convenablement et ne produira pas les fruits escomptés. Comprenez-vous ces choses ? 

Chaque jour, l’agriculteur arrose ses plantes. La semence a besoin d’eau. Sans eau, elle ne peut pousser, elle flétrira et ne donnera pas les fruits. L’eau représente la communion du Saint-Esprit. La parole qui est semée dans nos cœurs a besoin d’être esprit et vie, et ce par la communion du Saint-Esprit. Tout évangile sans la communion du Saint-Esprit n’est que flétrissure, mort et stérilité. Nuit et jour, nous avons besoin de la communion du Saint-Esprit, sinon la parole semée dans nos cœurs n’apportera jamais la vie, elle sera même volée par le diable. Bien-aimés dans le seigneur, la vie spirituelle commence par la communion avec le Saint-Esprit. Si vous n’avez jamais connu ce qu’on appelle la communion avec Dieu, vous n’êtes qu’un religieux, un Nicodème. Que Dieu nous aide, au nom de Jésus-Christ. Amen ! 

 

Bien-aimés dans le seigneur, nous voici à la fin de ce que Dieu nous a mis à cœur à ce sujet. Nous vous invitons à relire ce message en toute honnêteté devant votre Dieu, pour traiter votre cœur afin qu’il soit agréable à l’Eternel. Bien-aimés dans le seigneur, Dieu habite sous une tente dans plusieurs cœurs. La tente est portative, elle est une résidence temporaire. Dieu n’a même pas une carte de résident permanent dans leurs cœurs, pire encore il n’y est pas le roi. Dieu a maintenant besoin qu’on lui construise un véritable temple dans nos cœurs. Il a besoin d’une résidence permanente et stable dans nos cœurs. Es-tu prêt à lui offrir un lieu de repos dans ton cœur ? Le trône de ton cœur, la montagne de ton cœur, peut-il s’y asseoir ? 

Ecoutons la fin du discours : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. » Proverbes 4 : 2 » 

 

 

A Dieu et à l’agneau immolé, soient la gloire, la puissance et l’élévation aux siècles des siècles ! Amen !!!! 

La déclaration prophétique

Créé par le 15 sept 2011 | Dans : Non classé

Shaloom à tous!

Voici un message qui peut révolutionner votre ministère!

 Lisez-le! Puisse Yéhoshua vous visiter. Au nom de Jésus!

 

 La déclaration prophétique pdf La déclaration prophétique

Fraternellement,

Où devrait aller la dîme?

Créé par le 14 sept 2011 | Dans : Non classé

Shaloom!

 Notre époque est bien celle de la guerre d’information, caractérisée donc par de nombreuses polémiques sur divers sujets. Dans les milieux chrétiens, les polémiques ont bien leur place. Malheureusement, ce dont nous avons besoin, ce ne sont pas les polémiques, mais un vrai retour à la parole comme les chrétiens de Bérée.

Je vous invite donc à faire un retour à la parole sur la question de la dîme.

Que l’Esprit de la vérité nous éclaire! Au nom de Jésus-Christ!

 Où va la dîme?Où devrait aller la dîme? pdf

Fraternellement, 

 

Homélies |
Vous connaîtrez la vérité e... |
CHORALE "VOIX DES ANGES" D'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecole biblique de Désaignes
| Coeur de Marie
| المس...